Présentation

  • : Les femmes hypersexuelles
  • Les femmes hypersexuelles
  • : Ce blog est un espace de liberté, où les femmes hypersexuelles pourront parler comme elles le veulent, se confier, et nous faire comprendre comment elles en arrivent à être ce qu'elle sont.
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil

Recherche

Communautés

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>
Vendredi 14 août 5 14 /08 /Août 08:13

J'ai trouvé votre blog par le canal de celui d'Olga. Je redonne bien volontiers mon témoignage, comme Olga nous y a invités

Je serais contente de lire d'autres témoignages sur votre blog, car si je savais que je n'avais pas une sexualité normale, je n'osais pas en parler autour de moi.


En fait, les hommes aiment les nymphomanes, ça les arrange, mais ils n'ont jamais avec nous une relation sérieuse. Ils se servent de nous pour tirer leur coup, et basta. On est juste bonne à ça. Alors, qu'en fait, moi je recherche l'affection, la tendresse, et je multiplie les aventures, en prenant des risques sans cesse. Après, je me sens sale, encore plus mal dans ma peau, mais je n'aime pas mon corps.

Là, j'ai décidé de m'en sortir. Je crois en fait que quand je travaille, je n'ai pas le temps d'y penser. Mais dés que je n'ai plus d'occupation, ça me reprend. Et le pire c'est qu'après, les mecs, ils ne comprennent pas que je ne veux plus d'eux. Ils veulent toujours recommencer. C'est la plupart du temps des mecs mariés, qui ne voudraient pas que leur femme le sache.

Et moi comme une conne, je ne fais jamais d'histoires. Mais je suis vraiment trop nulle. J'ai toujours raté ma vie sentimentale, et ma vie sexuelle aussi. Je suis stérile à cause d'une MST que j'ai attrappée avec un mec qui n'en avait rien à foutre de moi, encore un de plus.

Moi aussi je suis allée à l'école tenue par des religieuses, et je me demande si ça ne vient pas de là.

Merci Sophie pour votre idée de blog, ça fait du bien même si j'ai honte de moi.

 

Sophie : Mélanie, tu ne dois absolument pas avoir honte de toi. Si tu souffres de cette situation, le premier pas est deja d'en avoir parlé ici. Tu vois que tu n'es pas la seule dans ce cas. Parle ici tant que tu voudras, sans tabou, sans restriction. Cela t'aidera sans doute. Ensuite, tu peux voir un sépcialiste. Tu n'es pas folle, mais il t'aidera à te poser les bonnes questions. Tu pourras ainsi trouver ta solutuion pour sortir de cet engrenage terrible pour toi. Courage, nous sommes avec toi.

Par Mélanie - Publié dans : Témoignages
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés