Présentation

  • : Les femmes hypersexuelles
  • Les femmes hypersexuelles
  • : Ce blog est un espace de liberté, où les femmes hypersexuelles pourront parler comme elles le veulent, se confier, et nous faire comprendre comment elles en arrivent à être ce qu'elle sont.
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil

Recherche

Communautés

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>
Samedi 1 mai 6 01 /05 /Mai 13:53

Merci pour votre blog que je découvre en même temps que l'hypersexualité... Je ne savais même pas qu'il y avait un nom pour cela. Pour moi, c'est juste avoir une sexualité épanouie, sans culpabiliser... La vie, quoi ! Aujourd'hui, je découvre que l'on m'a catégorisée...

Le regard des autres, je m'en suis toujours fichu, et il n'y a pas de raison que cela change aujourd'hui. Voici une citation d'Ovidie dans laquelle je me retrouve entièrement :

“Si chaque femme recevais un euro à chaque fois qu’elle se fait traiter de “salope” (que ce soit de face ou dans le dos), assurez vous que le monde serait peuplé de femmes millionnaires. Le monde est divisé en deux : les femmes respectables qui se la bouclent, et les salopes. Les femmes qui l’ouvrent un peu trop, qui décident de faire ce qu’elles veulent de leur corps, qui sont un peu trop indépendantes, qui s’habillent comme elles l’entendent, qui couchent avec quelqu’un dont elles ne sont pas amoureuses, qui font des plans à plusieurs avec leur mari, qui parlent librement de sexe, qui se masturbent, qui fantasment, qui sont soumises ou dominatrices, qui osent dire non, qui couchent avec d’autres femmes, qui ne sont pas soumises aux désirs sexuels de leur mec, et qui, d’une manière générale apprécient les joies du sexe : toutes des salopes !!!
Si c’est ça être une salope, c’est à dire une femme qui est capable de dire non mais aussi de dire parfois oui, qui est la seule propriétaire de son corps, et qui est la seule au monde à décider de ce qu’elle veut faire ou au contraire refuser de faire avec ses fesses : alors oui, dans ce sens, probablement que je suis une salope. Et je passe ma vie à ne croiser que des salopes, car la plupart de mes copines ou collègues rentrent parfaitement dans cette définition. Et j’encourage toutes les femmes à devenir à leur tour des “salopes”. Car ce que la plupart appellent “salope”, moi j’appelle ça une femme libre.” )

Bonne continuation !

April

Par April - Publié dans : Témoignages - Communauté : Réalités
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés