Présentation

  • : Les femmes hypersexuelles
  • Les femmes hypersexuelles
  • : Ce blog est un espace de liberté, où les femmes hypersexuelles pourront parler comme elles le veulent, se confier, et nous faire comprendre comment elles en arrivent à être ce qu'elle sont.
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil

Recherche

Communautés

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>
Jeudi 17 septembre 4 17 /09 /Sep 10:10

Moi, je voudrai juste témoigner, car je suis avec un mec super qui a vécu les humiliations, les insultes, la maltraitance, les coups aux vues et aux su de beaucoup de personne de son entourage.

 

Il s'est accroché pendant deux ans à cette fille, avec beaucoup de coupures.

Ils ne sont plus ensemble depuis deux ans, mais je sens bien qu'il est marqué et certainement traumatisé par cette histoire.

Il parvient malgré tout à me faire confiance, car je parle beaucoup avec lui, mais il est apeuré de toute relation qui devient sérieuse.

Il s'énerve et peut pêter les plombs pour le moindre truc minime. Il m'a beaucoup parlé de cette fille, mais je sens que la rancœur, la violence de cette situation passée, l'empêche d'avancer et de se poser.

 

Leur relation s'est très mal terminée, elle l'avait frappé, avait appelé la Police qui avait immédiatement pris sa défense à elle. Il a du se protégera en faisant constater ses diverses traces de coups par un médecin légiste. Il refuse d'aller voir un psy, même avec moi. Je ne sais plus quoi faire, il est extra, et il se gâche la vie à cause de ce passé douloureux.

 

Si vous avez un conseil, je serais ravie de le lire. Merci.

 

 

Sophie : Nat, cette situation est difficile.

 

Comme il l’a été dit ans un post, par Jean-Marie, que je cite à nouveau : « Sophie, même si c'est plus rare, il y a aussi des hommes battus. Il s’agit, comme pour les femmes, d'un sujet qui reste tabou dans notre société. L’entourage n’est d’ailleurs généralement pas au courant et il est difficile de franchir le mur du silence.
L'horreur, la barbarie, n'est hélas pas le monopole des hommes. Par exemple, Elisabeth Badinter démontre la participation des femmes nazies au processus de destruction massive pendant la Shoah dans son livre polémique « Fausse Route ».
L’absence de statistiques et de recherches approfondies ne permet cependant pas de mesurer l’ampleur du phénomène. Les plaintes sont évidemment très rares. Il parait évident que la nature a doté l’homme d’une masse musculaire et d’un système hormonal, et il ne s’agit ici que de stéréotypes, qui n’a pas forcément besoin de l’alcool pour exprimer supériorité physique et agressivité. Les violences physiques commises par les femmes sont dix fois moins importantes que l'inverse. Pourtant ça existe aussi et ces hommes font l'objet de mépris et de moqueries. »

 

Votre ami a déjà été « nié » dans ses actes, puisque la police lui a immédiatement donné tort quand il a été victime de violences. On peut penser qu’il hésite à voir un psy, car il doit craindre de ne pas être cru à nouveau, qu’on mette sa parole en doute.

Je vous donne un lien, d’une association d’hommes victimes de violences. Ils ont aussi un numéro de téléphone : http://soshommesbattus.over-blog.com/

Il ne peut pas rester seul, c’est évident. Faites-lui lire le blog, il prendra peut-être conscience que seul, même avec votre aide précieuse, il aura du mal à s’en sortir. Il n’y a aucune crainte de passer pour un faible à demander de l’aide…

 

Je publie aussi un texte sur les hommes battus.

 

Bon courage à vous, à vous deux, et n’hésitez pas à m’écrire de nouveau. Ce serait bien si lui, il pouvait écrire ce qu’il a vécu. Ce serait un premier pas dans la bonne direction…

Par Nat - Publié dans : Témoignages
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés